Pourquoi trouver un notaire de famille ?

Le notaire est un fonctionnaire de l’État ayant une force juridique particulière. Chargé de l’élaboration, de l’authentification et de la conservation d’actes juridiques, il joue un rôle essentiel dans la gestion des affaires familiales. Dans cet article, découvrez pourquoi trouver un notaire pour votre famille.

Le notaire : conseiller juridique objectif pour les particuliers et les familles

Pour les actes juridiques les plus importants de la vie (achats ou vente de bien immobilier, fusion de biens avec autrui, testament…), avoir un notaire se révèle être sécurisant.

Les domaines d’intervention de ce dernier sont loin de se limiter aux transactions immobilières et aux patrimoines. Un document rédigé par un notaire a une valeur unique et est estimé authentique. Ce caractère unique lui donne une valeur et le pouvoir d’être incontestable. Avoir recours à un notaire permet de donner une sécurité juridique à un acte, quel que soit le domaine.

Il est important de savoir que le rôle du notaire ne se limite pas uniquement sur la rédaction d’actes juridiques.

L’importance du notaire dans les actes de droit de la famille et les contrats de mariage

Le notaire authentifie les actes et contrats passés au sein des familles. Professionnel du droit civil et notamment du droit de la famille, c’est vers lui qu’il faut se tourner pour établir un contrat de mariage en bonne et due forme.

Là encore, il joue à plein son rôle de conseiller : il joue parfois un rôle de conciliateur et sait orienter ses clients vers les meilleurs choix possibles pour la gestion de leur patrimoine familial en fonction de leurs attentes.

Le notaire, un rôle central lors du partage de biens

Le notaire est celui qui sait mieux gérer le partage du patrimoine entre les héritiers. Son rôle va être d’établir la liste des successeurs ou légataires, de rechercher les éventuels testaments ou donations antérieures puis de faire le point de tous les biens actifs (inventaire des biens mobiliers et immobiliers) et les dettes afin d’effectuer le partage si le solde est positif.

Pour y parvenir, il va contacter les divers organismes auxquels le défunt était en partenariat ou des clients (caisses de retraite, banques, fichiers immobiliers…) afin d’obtenir des informations et documents. Il va ensuite établir l’actif et le passif de son patrimoine et le présenter le bilan aux héritiers qui décideront s’ils acceptent ou non la succession.

Le notaire va également rédiger des actes, dont :

– l’acte de notoriété qui mentionne les héritiers ou légataires de la famille,

– le procès-verbal d’ouverture du testament ou de donation au dernier des vivants le cas échéant,

– l’attestation immobilière,

– l’inventaire des biens immobiliers,

– le partage des biens immobiliers et mobiliers

– et la déclaration fiscale de succession.

En plus d’être doué dans le domaine juridique et fiscal, le notaire est aussi un interlocuteur dont l’équitabilité permet de limiter les conflits familiaux qui naissent fréquemment lors des successions. Son approche du droit et son expérience lui permettent d’expliquer clairement les choses. Le notaire est le meilleur corps juridique pouvant gérer convenablement toutes les affaires familiales.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*