Comment devenir avocat

Études nécessaires pour devenir avocat

Pour devenir avocat, les étudiants doivent suivre un programme universitaire de quatre ans en droit. Les étudiants peuvent également choisir de compléter un baccalauréat et une maîtrise en droit (LLM) ou un doctorat en droit (Juris Doctor, JD). Une fois le diplôme obtenu, les étudiants peuvent s’inscrire à une école spécialisée dans le droit, appelée école du barreau. Il est important que les étudiants qui souhaitent devenir avocats choisissent une université reconnue par l’American Bar Association (ABA).

Test d’admission à l’école du barreau

Après avoir terminé leurs études, les étudiants qui souhaitent devenir avocats doivent passer le test d’admission à l’école du barreau. Le test d’admission à l’école du barreau mesure la connaissance des candidats sur des matières spécifiques telles que le droit constitutionnel, le droit civil et le droit pénal. Les candidats doivent également réussir un examen sur les principes moraux et éthiques qui sont essentiels à la pratique du droit.

Stage en cabinet d’avocats

Une fois qu’un candidat a réussi son examen d’admission à l’école du barreau, il doit effectuer un stage pratique auprès d’un cabinet d’avocats agréé par l’ABA. Au cours de ce stage, le candidat sera supervisé par un avocat agréé et devra effectuer diverses tâches telles que la prise de notes juridiques et la rédaction de mémoires juridiques. Les stages sont généralement payés et peuvent s’étendre sur plusieurs années.

A découvrir aussi  Porter plainte devant le tribunal administratif: un guide complet

Admission au Barreau

Une fois que le candidat a terminé son stage avec succès, il devra passer un examen final pour être admis au Barreau. L’examen est divisé en trois parties distinctes : la procédure civile, le droit pénal et les principes moraux et éthiques. Une fois l’examen réussi avec succès, le candidat devient un membre admis au Barreau.

Où exercer ?

Une fois qu’un individu est admis au Barreau, il peut commencer à chercher des postes dans des cabinets privés ou rejoindre un organisme public tel qu’un tribunal ou une administration publique. Dans certains cas, les nouveaux avocats peuvent même démarrer leur propre cabinet.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*