Les modalités de résiliation de contrat d’électricité pour les entreprises

La résiliation d’un contrat d’électricité est une étape importante dans la vie d’une entreprise, que ce soit lors d’un déménagement, d’une fermeture ou simplement pour changer de fournisseur et bénéficier de meilleures conditions tarifaires. Connaître les modalités de résiliation est donc essentiel pour éviter toute mauvaise surprise et s’assurer que cette opération se déroule sans encombre. Cet article vous présente les différentes étapes à suivre et les points à vérifier pour une résiliation efficace et sans mauvaise surprise.

1. Les raisons menant à la résiliation d’un contrat d’électricité

Plusieurs raisons peuvent amener une entreprise à vouloir résilier son contrat d’électricité :

  • Déménagement : Lorsqu’une entreprise déménage, elle doit résilier le contrat lié à l’ancien local et souscrire un nouveau contrat pour les nouveaux locaux.
  • Fermeture : Si l’entreprise cesse ses activités, elle doit résilier son contrat afin de ne plus être facturée pour l’électricité.
  • Changement de fournisseur : Les entreprises peuvent également décider de changer de fournisseur pour bénéficier de tarifs plus avantageux ou d’une offre mieux adaptée à leurs besoins.

2. Les prérequis à la résiliation du contrat d’électricité

Avant de procéder à la résiliation du contrat d’électricité, il est important de vérifier plusieurs éléments :

  • Le délai de préavis : Selon les conditions générales de vente du fournisseur, un délai de préavis doit être respecté pour résilier le contrat. Il est généralement compris entre 1 et 3 mois.
  • Les frais de résiliation : Certains fournisseurs peuvent appliquer des frais de résiliation en cas de rupture anticipée du contrat. Il est donc important de vérifier si ces frais sont applicables et, le cas échéant, d’en tenir compte dans la décision de résiliation.
  • L’engagement minimum : Les entreprises peuvent être soumises à un engagement minimum dans la durée, notamment si elles ont bénéficié d’une offre promotionnelle ou d’un tarif préférentiel. Dans ce cas, il convient d’attendre la fin de cette période d’engagement avant de résilier le contrat.
A découvrir aussi  Les principes juridiques à respecter lors de la création d'une SARL

3. Les étapes à suivre pour résilier un contrat d’électricité pour les entreprises

Pour procéder à la résiliation du contrat d’électricité, voici les étapes à suivre :

  1. Informer le fournisseur : La première étape consiste à contacter le service client du fournisseur pour l’informer de votre souhait de résilier le contrat. Cette démarche peut généralement être effectuée par téléphone, courrier ou courriel.
  2. Effectuer un relevé de compteur : Le jour de la résiliation, il est nécessaire d’effectuer un relevé de compteur afin que le fournisseur puisse établir une facture de clôture. Ce relevé doit être communiqué au fournisseur dans les meilleurs délais.
  3. Régler la facture de clôture : Une fois le relevé de compteur effectué et transmis, le fournisseur établit une facture de clôture comprenant les consommations jusqu’à la date de résiliation et les éventuels frais liés à la rupture du contrat. Cette facture doit être réglée dans les délais impartis pour éviter tout litige.
  4. Souscrire un nouveau contrat : Si la résiliation intervient dans le cadre d’un déménagement ou d’un changement de fournisseur, il est nécessaire de souscrire un nouveau contrat d’électricité pour les nouveaux locaux ou auprès du nouveau fournisseur choisi.

4. Les points à vérifier après la résiliation du contrat d’électricité

Une fois le contrat d’électricité résilié, il est important de vérifier plusieurs points :

  • La confirmation de résiliation : Il convient de s’assurer que le fournisseur a bien pris en compte la demande de résiliation et qu’aucune facturation supplémentaire ne sera appliquée.
  • Le remboursement du dépôt de garantie : Si un dépôt de garantie a été versé à la souscription du contrat, il doit être remboursé par le fournisseur dans les délais prévus par les conditions générales de vente.
  • Le suivi du nouveau contrat : Si un nouveau contrat d’électricité a été souscrit, il est important de vérifier que les factures correspondent bien aux tarifs et aux conditions convenus lors de la souscription.
A découvrir aussi  Porter plainte contre l'État : comprendre et agir en tant que citoyen

En conclusion, la résiliation d’un contrat d’électricité pour les entreprises nécessite une certaine vigilance et le respect de plusieurs étapes afin de garantir une transition en douceur et sans mauvaise surprise. Il est important de bien vérifier les conditions générales de vente du fournisseur, de respecter les délais de préavis et d’effectuer un relevé de compteur précis pour éviter tout litige ou surcoût.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*