Qu’est-ce que le barreau en droit ?

Dans le monde juridique, l’exercice du droit est régi par un ensemble de règles et dispositions auxquelles se conforment tous les avocats, magistrats, juges et greffiers. Cependant, les avocats sont regroupés en de petits groupes pour une gestion efficace et efficiente des tribunaux. Ils sont connus sous le terme barreau, qui nécessite qu’une lumière soit faite à son égard.

Barreau : explication

Le barreau est un terme présent dans le lexique juridique et qui est employé pour désigner le regroupement des avocats d’un même territoire. Il est dit que le barreau constitue un ordre professionnel pour ces professionnels du droit. Ce qui oblige chacun des avocats ayant prêté serment à appartenir à un barreau de son pays.

Cependant, malgré son appartenance à un barreau, l’avocat peut dans l’exercice de sa mission, intervenir dans différents arrondissements. Des conditions soutiennent une telle intervention. Par la même occasion, l’appartenance à un barreau est synonyme de soumission et de respect à des principes stricts.  

En France, les 12 arrondissements sont regroupés en 10 différents barreaux d’avocats. Au sein d’un même barreau, il est possible de rencontrer des avocats professionnels, des avocats stagiaires et des avocats appelés communautaires.

Quelle est la mission du barreau d’avocats ?

Au sein d’un barreau, la mission première qui est prise en charge est le respect de la déontologie. Le barreau est le dépositaire par excellence des compétences des avocats qui y sont inscrits. Ce qui lui donne le pouvoir d’assurer la programmation des stages et la formation des nouveaux avocats. Il est aussi du ressort de barreau d’assurer la formation continue de ses professionnels.

A découvrir aussi  Responsabilité civile des participants aux activités de team building : quelles obligations ?

Il importe de souligner que la formation continue de l’avocat est une règle déontologique qu’il ne doit aucunement mettre de côté. Quand vient le moment pour un avocat de se spécialiser, le barreau est tenu d’approuver et de reconnaître son domaine de spécialisation. Outre cela, le barreau se charge de gérer les manquements des avocats à leurs devoirs.

À partir du barreau d’aide, le barreau fait en sorte que les justiciables sans avocat puissent connaître un jugement adéquat. À cela s’ajoute la participation des avocats aux débats avec les autorités publiques. Ceci est possible face aux préoccupations relevant du domaine du droit. Les questions liées à la promotion des droits fondamentaux comptent aussi pour des sujets de débats. Il en est de même pour celles liées à l’administration de la justice.

Qui est le dirigeant d’un barreau ?

Le bâtonnier est l’avocat élu par ses paires pour diriger le barreau. C’est lui le représentant de tous les avocats du barreau de son territoire. Le bâtonnier peut représenter son barreau à l’étranger. C’est lui qui dirige les assemblés généraux ainsi que les conseils de l’Ordre. Il est celui à qui les avocats font appel en cas de conflits au sein du barreau.

Avec le bâtonnier, les avocats n’ayant pas accompli leurs devoirs peuvent être présentés au conseil de discipline après examens des plaintes reçues. Dans le même temps, il revient au bâtonnier d’assurer une bonne relation entre la magistrature et le barreau. Vu toutes les tâches qu’il doit superviser et administrer, le bâtonnier se fait aider par le conseil de l’Ordre.

A découvrir aussi  La légalisation de la gestation pour autrui (GPA) : une question complexe et controversée

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*