Droit de la consommation : qu’est-ce que c’est ?

Le droit est l’ensemble des critères qui définissent les relations au sein d’une population. Il existe plusieurs types de droits, dont celui de la consommation. Comment appréhender ce type de droit ? Pour en savoir davantage sur le droit de la consommation, lisez cet article.

Droit de la consommation : clarification et objectif principal

Le droit de la consommation est un droit appartenant au secteur du droit privé et qui définit les relations entre le consommateur et le professionnel. Il provient du Code civil du droit civil. Le droit de la consommation est un des piliers essentiels du droit de l’économie. En d’autres termes, l’application du droit de la consommation, favorise le développement économique. Il protège le consommateur en faisant en sorte que l’acte de consommation soit plus sûr. Ce faisant, le droit de la consommation agit sur les produits alimentaires et ceux qui ne le sont pas d’une part. D’autre part, il définit les règles à appliquer aux services ainsi qu’aux contrats liant un consommateur à un professionnel. C’est donc un droit qui a pour objectif principal la protection du consommateur.

Quel est l’intérêt du droit de la consommation pour un consommateur ?

L’intérêt principal du droit de la consommation est la protection du consommateur. À travers ce droit, le professionnel a plusieurs obligations. Il se doit d’informer le consommateur sur les caractéristiques du produit qu’il vend ou du service qu’il fournit. Ainsi, il doit mettre par écrit, le prix ainsi que la nature du bien. Le consommateur a aussi droit à la publicité. Cette dernière permet d’informer le consommateur sur l’existence d’un produit. Vous pouvez en tant que professionnel, optez pour la publicité trompeuse. Elle permet de faire ressortir les bienfaits d’un produit sans mentionner ses effets néfastes. Par ailleurs, le droit de la consommation offre au consommateur la possibilité de revenir sur une décision. Pour cela, il dispose d’un délai en fonction du produit ou du service dont il est question.

En quoi le droit de la consommation impacte-t-il les actions d’un chef d’entreprise ?

Le droit de la consommation à une grosse influence sur les actions du chef d’entreprise. Tout d’abord, il l’oblige à prendre des décisions en prenant en compte la sécurité du consommateur. Ce faisant, il est dans l’obligation de mettre à disposition des consommateurs, des produits de qualité. Il doit aussi fournir des services qui n’enclavent pas le bien-être du consommateur. À travers le droit de la consommation, le chef d’entreprise à l’obligation de réparer ses torts vis-à-vis du consommateur. Ainsi, lorsque survient un cas d’absence de protection du consommateur, le chef d’entreprise est tenu de répondre devant la loi. La responsabilité civile du chef d’entreprise est engagée conformément au Code civil du droit civil. Par ailleurs, lorsque le dommage causé est matériel et ne dépasse pas 500 euros, l’entrepreneur peut procéder à un règlement amiable.

Comment le droit de la consommation protège-t-il les entreprises ?

Le droit de la consommation ne protège pas uniquement les consommateurs. Il peut dans certains cas, assurer la défense des entreprises. Un consommateur doit respecter le contrat qui le relie au professionnel. Lorsque par exemple un consommateur loue un matériel chez un professionnel, il se doit de le retourner dans l’état ou il l’a emprunté. Pour les contrats de prestation de service, le consommateur a l’obligation de payer le professionnel une fois le service rendu. Le droit de la consommation protège aussi l’entreprise contre la concurrence. Lorsque vous êtes une entreprise légitime, le droit de la consommation vous protège contre les entreprises concurrentes. En effet, il évite que la concurrence ne fasse un produit frauduleux en se basant sur votre produit.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*